( 19 juillet, 2013 )

MERCREDI 10 juillet

MERCREDI 10 juillet cimg4154-300x225cimg4151-300x225

 

Impossible de naviguer jusqu’à Saint Malo aujourd’hui. On ne peut pas passer l’écluse. Mais grâce à Jean-Jacques nous avons pu faire une belle balade en bateau sur la Rance. Nous montons à bord du WARZAO « debout » en breton. Le capitaine Frédérique et son fils nous emmènent. J’ai  tenu la barre quelques minutes, mais je n’étais pas très rassurée !

Dans l’après-midi, on arrive à Saint Malo par le bus. Enfin, la mer. On s’installe au camping de la citéd’alet. Corentin s’amuse dans les ruines d’une cathédrale. On décide d’aller jusqu’aux remparts mais je me perds  dans la ville. C’est alors, qu’à la terrasse d’un café, dans une robe beige et vaporeuse, nous apercevons Brigitte Fontaine.

« Bon, maman, arrête d’être contente, elle est vieille et elle est bizarre ! Et en plus on est perdu… »

( 19 juillet, 2013 )

MARDI 09 juillet

MARDI 09 juillet cimg4141-300x225Le tour de France est passé juste devant le camping Chateaubriand.

Corentin a récupéré des bonbons et beaucoup de choses inutiles (dont un préservatif, distribué par FO !)

Nous avons croisé Jean-Jacques, le gérant du camping. Il est aussi l’amiral de la capitainerie de Dinan.

( 17 juillet, 2013 )

LUNDI 08 juillet

LUNDI 08 juillet cimg4114-300x225

Réveillés par le coq. On a eu chaud cette nuit. La route d’aujourd’hui est très agréable. Nous suivons le canal, on passe par Léhon, on croise enfin d’autres êtres humains, parfois autant chargés que nous. Corentin dit bonjour à tout le monde.

On arrive à Dinan par la rue du petit fort… Ça grimpe !

On s’est installé au camping pour deux nuits.

Demain, le tour de France passera juste devant notre tente !

( 17 juillet, 2013 )

DIMANCHE 07 juillet

DIMANCHE 07 juillet cimg4111-300x225

Bécherel est dans la brume. On déjeune avec Marie et Jean-Jacques. Et on marche. Vers 16h00, nous avons parcouru 17km (on s’est un peu perdu… une erreur gauche-droite !)

On s’arrête près du canal de la Rance. A la première à laquelle on frappe pour savoir  s’il y aurait pas, quelque part, un petit coin de verdure où poser notre tente, un couple adorable nous propose leur jardin. On dort à « Les Rompais », sous les cerisiers.

Corentin s’intéresse au potager. Il y a 2 chiens, 5 chats, des poules et des lapins.

( 17 juillet, 2013 )

SAMEDI 06 juillet

SAMEDI 06 juillet cimg4094-300x225

Après une excellente nuit, on sort de la tente et Nicolas arrive avec des pains au chocolat. A peine levé, Corentin joue déjà avec Louise.

Nous quittons Médréac pour Bécherel. Et toute la matinée, j’ai entendu : « elle me manque Louise…Quand est-ce qu’on pourra y retourner ? »

On avance bien.  On se ravitaille régulièrement en eau, dés que l’on croise quelqu’un dans son jardin !

Nous arrivons à Bécherel chez Marie et Jean-Jacques qui  nous installent devant une vue magnifique, sur les hauteurs du village.

Quand on arrive, on découvre la boutique (« Les petits plaisirs de Marie ») où il y a des sculptures raffinées et des objets en verre.

Corentin est attiré par l’atelier de Jean-Jacques qui fabrique des vitaux.

Il propose à Corentin de lui faire un dessin. Il dessine un papillon. Une heure plus tard, il a transformé l’œuvre de Corentin en papillon de verre. Il a y aussi un petit cadeau pour  Clothilde et pour moi.

Le soir, on est invité à manger avec eux dans leur jardin. Corentin compte les sculptures, joue à 1, 2, 3 soleil.

( 17 juillet, 2013 )

VENDREDI 05 juillet

VENDREDI 05 juillet cimg4090-300x225cimg4088-300x225

Nicole a deux chats, un lama, un cochon, deux chevaux, deux ânesses et un « âne-cheval  moitié-moitié ».

Elle fait beaucoup de choses et je me demande si elle trouve parfois du temps pour se reposer !

Ce matin elle prépare une de ses ânesses avec Corentin. Elle va nous accompagner jusqu’à midi et Corentin va se faire porter !

L’ânesse passe partout, Corentin apprend à se pencher en avant (et non sur le côté !) pour éviter les branches. Avec mon chariot, je suis un peu à la traine et une fois de plus je suis couverte de boue. Finalement c’est assez drôle.

En milieu d’après-midi, nous arrivons à Médréac, chez Céline, Nicolas, Louise, Manon, Thibaut, le chien auby et le chat moka.

C’est un vrai bonheur. On installe notre « citrouille » près de l’ancienne voie ferrée où passe désormais le vélo-rail de Médréac.

Louise a le même âge que Corentin et tous les deux s’amusent bien.

Ce soir, il y a une fête, comme tous les vendredis soir, l’été, à la gare de Médréac. On nous recommande ce moment privilégié. Des musiciens, une convivialité, un petit marché, du cidre et des galettes saucisses.

On visite la gare avec Nicolas. Louise actionne la locomotive et Corentin adore.

Il y a la possibilité de faire du vélo-rail jusqu’à 22h00, alors hop ! C’est parti (« mon kiki »). A l’aller c’était très agréable. Le retour a été un peu plus rude, j’ai les jambes en compote ! Mais le but est d’avoir l’air de n’avoir pas du tout peiné !

( 17 juillet, 2013 )

JEUDI 04 juillet

JEUDI 04 juillet cimg4060-300x225

J’ai très peu dormi. Finalement, seuls les lapins et les corbeaux se sont promenés sur le stade !

On se dirige vers Montauban de Bretagne.

Une partie du GR est très mal balisée et nous nous retrouvons dans une ferme face à deux gros chiens noirs. J’ai hurlé « couché les chiens ! ». Le fermier est arrivé et nous a expliqué par où passer.

On a marché toute la journée à travers champs et soudain, INTERMARCHÉ, un parking, une grande route.  On a changé de planète !

Après quelques courses et 2km supplémentaires, nous arrivons à Landelle, chez Nicole.

Elle nous propose de dormir dans un vrai lit et nous prépare un bon repas. Les saucisses grillent dans la cheminée. On se régale.

« Et il y a de la glace pour le dessert ! »

( 17 juillet, 2013 )

MERCREDI 03 juillet

MERCREDI 03 juillet cimg4048-300x225cimg4039-300x225cimg4033-300x225

 

Il a plu toute la nuit. Notre âne métallique a apprécié ! Mais notre linge n’a pas séché et tout est humide.

On découvre l’Apparté, un lieu d’exposition d’art contemporain et résidence d’artistes, on passe un moment avec une des jeunes femmes qui s’occupe de cet endroit au bord de l’étang.

Mais ce qui intéresse Corentin, c’est l’épée d’excalibur, bien accroché à son rocher !

Le soleil se lève enfin. Nous arrivons facilement jusqu’à Iffendic. On s’installe sur un coin de verdure près du stade. Corentin en fait plusieurs fois le tour … inépuisable !

Plusieurs personnes nous disent que c’est risqué de dormir ici, qu’il y a des voleurs, la nuit … Alors pour rassurer Corentin on s’amuse à tracer un cercle magique et protecteur autour de la tente.

Erwan nous rejoint. Il habite un peu plus loin d’Iffendic dans une maison « trop jolie ». Il nous emmène pour que Corentin puisse faire une balade sur le dos d’une de ses ponettes.

Il a offert une figurine de Merlin à Corentin… qui dort désormais avec !

( 17 juillet, 2013 )

MARDI 02 juillet

MARDI 02 juillet cimg4026-300x225

 

On quitte sans se presser l’étang de la marette.

A midi, on déjeune à Saint Malon sur mel . On suit la route sous un ciel gris, la pluie menace de tomber. On passe devant le Val de la chambre aux loups. Avant d’arriver à l’étang du Trémelin, il nous faut faire un court passage en forêt. Sur le plan, il fallait tourner à gauche. Je m’exécute. Mais le chemin semble plus long que prévu, il y a de nombreux croisements, je glisse dans la boue, Corentin panique. C’est là que j’apprécie notre boussole. Grâce à elle, et aux dieux de la forêt qu’on invoque à voix haute, on retrouve la route. Finalement, le chemin qui mène à l’étang était à 50 mètres.

Quand on arrive, on doit avoir l’air de deux bêtes sauvages (à en juger par la façon dont les gens nous observent !).

Le temps de monter la tente et la pluie commence à tomber.

( 7 juillet, 2013 )

LUNDI 01juillet

Ce matin, on est parti dans la brume et le froid.

On a évité la forêt et sommes passé par les champs.

 

Au château de CoLUNDI 01juillet cimg4012-300x225mper, nous avons été accueilli par Nicolas, le directeur du centre de l’imaginaire arthurien. Nous avons visité le château, le parc, vu un cerf blanc, un homme vert et un géant de 3,80m. Sous le chêne de merlin, Nicolas a raconté l’histoire de Viviane et de Merlin.

Encore un moment magique. Le soleil est de retour.

J’avais prévu de passer la nuit près de l’étang du Pont Dom Jean. Finalement, on a marché jusqu’à l’étang de la Marette. On s’est arrêté au tombeau de Merlin (« en fait c’est juste une boite à lettres » nous dit Nicolas). On a écrit chacun un vœu et on a offert quelques unes des graines de lin que nous avions emportées de chez nous.

1...45678
« Page Précédente  Page Suivante »
|